A droite

Publié le par memoire-et-societe

Tandis que les médias amusent la galerie avec les vaudevillesques tribulations d'un DSK évincé du paysage politique et que fleurissent les scandales financiers, d'importantes manoeuvres s'ébauchent au sein de l'actuelle majorité (1).

Celle-ci est désormais en alerte : tout confirme (sondages, rapports des préfets, contacts des parlementaires sur le terrain, etc.) que dans le cas d'une confrontation Sarkozy-Hollande, au second tour des présidentielles, le leader socialiste l'emporte.

D'ou l'évocation d'un scénario "coup de théâtre" qui serait alors le suvant :

1-après le 16 octobre, si c'est bien F.Hollande qui est désigné comme candidat P.S, une concertation intégrant un nombre très restreint de leaders majoritaires, pourrait s'amorcer selon ce schéma : en janvier (et en tout cas après la réunion du G20), Sarkozy annoncerait - avec mise au point d'une justification calibrée- qu'il ne se représente pas.

2-La voie est libre pour Alain Juppé qui a déjà indiqué qu' "il irait" si l'actuel président renonçait. Le maire de Bordeaux est considéré à droite comme le meilleur ministre du moment, compte tenu notamment de la spectaculaire remontée de la diplomatie française dans le monde arabe.

3-Pouvant rapprocher chiraquiens, sarkozistes et déçus divers, Juppé neutraliserait ainsi une candidature du type Borloo ou Morin, sinon Bayrou, et ressouderait la coalition sortante pour la conduire, rassemblée et rénovée, au scrutin présidentiel.

4-L' "effet Juppé » (en février?) créerait une dynamique susceptible, au terme d'une campagne assez brève (2 à 3 mois), menée tambour battant, de mordre sur l'électorat modéré potentiel de Hollande, "vulnérabilisé" par l'accumulation des promesses catégorielles plus ou moins contradictoires du P.S.
Selon les premiers et naturellement très discrets "échanges de vues" opérés sur le sujet depuis les journées UMP de Marseille,l'éventualité qui précède commence à être considérée comme la meilleure chance de garder le pouvoir, que la droite, étant donné la peur qui la saisit,fera tout pour conserver.


(1)2 sources différentes exigeant l'anonymat.

 

Publié dans politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article