CNews, cluster de l' ultradroite

Publié le par Jean-Pierre Biondi

Le risque de contamination n' existe pas qu' en médecine. Il sévit sous d' autres formes, par exemple dans les médias, avec un virus identifié mais non maîtrisé : la haine.

Trump a longtemps disposé du concours de Fox News, chaîne de propagande continue du milliardaire Rupert Murdoch. Un Français a puisé l' inspiration dans les mêmes eaux en acquérant CNews, Vincent Bolloré, milliardaire lui aussi, et en offrant l' antenne aux voix racistes et fascisantes.
Il suffit en effet d'ouvrir un récepteur d' images pour en faire la constatation. A patir de 17heures  défilent sur CSNews des "consultants","experts", "chroniqueurs", "animateurs" et "éditorialistes" voués à l' éducation des masses par des considérations dont, depuis des lustres, on avait fini par oublier l' incomparable parfum.

Etrange coîncidence, le phénomène se développe "en même temps" que la Gauche s' effondre (voir chronique  " Le Mouvement social méritait mieux" du 18 mars dernier) et que la France se droitise encore.

La tête de gondole de ce renouveau ne semble plus Marine Le Pen mais Eric Zemmour, idéologue de grande consommation au service des citoyens rendus disponibles par 40 ans d' incompétence et d' absence de vision historique. Ainsi, le nommé Zemmour profite-t-il, par la grâce de M. Bolloré, de 5 heures hebdomadaires d' écran pour matraquer le bon peuple avec des élucubrations fumeuses et des nostalgies hors sol qui le placent à droite toute du "Rassemblement National". En temps de crise, aucun ridicule n' est exclu.

Le contribuable, vous et moi, finançons un CSA (Conseil Supérieur de l' Audio-visuel) en charge du juste équilibre de la parole poltique. Ne serait'il pas opportun qu' il demande à cette occasion la diminution du temps de parole d' un "essayiste" dont on dit par ailleurs qu'il serait candidat aux présidentielles de 2022? 

Et serait-ce une censure que de réguler pour le coup le flot des missionnaires qui font qotidiennement cortège à l' idéologue en chef, les Praud, Rioufol, Goldnagel, Béglé, Dassier, Cluzel, Elisabeth Lévy, G.Lejeune ou Ménard, dont la raison d' être  est  la haine pathologique de l' Arabe (sans pétrole ni dollar)?  Tous ces gens tissent peu à peu, en alternant insultes, menaces, mensonges, omissions calculées et hypocrites insinuations, un climat dépressif dont la nocivité accuse effectivement le danger de " séparatisme", et rapproche le pays du régime de propagande et de conditionnement qui est l' objectif de ces stratèges en studio.

Le problème est donc bien politique: la puissance financière instrumentalise, par l' emploi des sorciers- idéologues et des intervenants complices de CSNews, une partie de l'opinion. Elle attise la division et cherche à opposer des Français les uns aux autres. La classe politique, qui n' a que le mot " démocratie" à la bouche, devrait montrer qu' elle se soucie aussi de la pollution programmée des esprits.

 

 

Publié dans politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article