"REVOLUTIONS"

Publié le par Jean-Pierre Biondi

On célèbre, dénonce, maudit, ou mythifie en permanence la "révolution". Pas de terme plus passe-partout, en matière idéologique, politique, sociale, intellectuelle ou artistique notamment, donc galvaudé, et dérivant tant bien que mal vers des situations et  équivoques diverses.  C' est pourquoi les mutations les plus convaincantes paraissent celles qui  résultent d' une réflexion discrète, sinon secrète, même  éloignée encore de l' effet qu' elle recherche.

Rousseau, Voltaire, Diderot, Beaumarchais, ont été, on le sait, des annonciateurs de la révolution française. Ils ont élaboré une réponse humaniste à des éternités de pouvoir absolu. Leur marche a pris deux tiers d' un siècle, de la mort du roi Soleil à la convocation des Etats Généraux. Mais la France est entrée en République, le Français est devenu Citoyen. ( Le Contrat social : 1762 ).

Des phénomènes assimilables, quoique moins spectaculaires, ont, depuis, remis en cause l' état de la société. Pour qui connait, par exemple, l' oeuvre de Marx, on parle à son propos de la " révolution de 1844". Formule, a priori, pour militants et initiés, mais qui, compte tenu de sa rencontre avec Engels et de l' influence qu' a exercé par la suite le philosophe allemand dans le monde, interdit d' éluder cette étape de sa réflexion . C' est en effet à ce moment que l' idéaliste hégélien est devenu le théoricien du matérialisme historique et a défini et développé des concepts comme lutte des classes ou plus-value, qui ont armé une forte partie du mouvement ouvrier  et paysan jusqu' à la chute du régime soviétique, et encore...  ( Manifeste du parti communiste : 1848 ).

Autre cas: le Sénégalais Senghor se plaisait à évoquer, devant un interlocuteur perplexe, " la révolution de 1889" (le millésime, bien sûr, n' était pas choisi par hasard). 1889 était l' année où un jeune Normalien, Henri Bergson, soutenait une thèse de doctorat intitulée " Les données immédiates de la conscience" et où, réhabilitant l' Intuition, il contestait la priorité séculaire de la Raison sacralisée par l' Occident au nom d' un déterminisme intransigeant.. Bergson ouvrait à sa façon une porte à Freud et à l' exploration de l' inconscient, puis à tous les mouvements culturels et artistiques  ( dadaïsme,  surréalisme, Cavalier bleu,  Bauhaus ou,' plus près encore, situationnisme et promotion des Arts Premiers), qui ont, non seulement renouvelé l' Expression mais aussi , par un autre regard porté sur le monde, une manière de consommer le quotidien et d' envisager le Sens de la vie. ( Le Manifeste du surréalisme : 1924 ).

Révolutions sans fracas assourdissant ni barricades en flammes, mais non sans lendemain.

Publié dans histoire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article