Incorrigibles

Publié le par Jean-Pierre Biondi

L' un des intermèdes les plus distrayants de la dernière soirée électorale aura été la présentation des résultats par MM. Cambadelis et Bartolone. Les socialistes se sont fait partout étriller,à une ou deux exceptions près. Néanmoins, sont venus nous expliquer ces brillants comptables,la Gauche a gagné: avec 38% au total, qui en font la première force politique française. Comment? Elémentaire! En mélangeant les mélanchons et les serviettes, les duflots et les macrons, les valls et les laurents. Ainsi le (second)tour est joué.Mais alors pourquoi s' être retiré du nord et du sud, après une adhésion pareille?

Ce n' est probablement pas avec ce type de démonstration que ces vieux de la vieille risquent de revaloriser la crédibilité de la parole politique. C' est justement à cause d' un tel genre de boniment usé et de mépris que les citoyens se sont abstenus ou ont voté F.N ! Que leur faut-il donc pour comprendre, à nos apparatchiki ?

Publié dans politique

Commenter cet article