Blason d' un corps

Publié le par Jean-Pierre Biondi

René Etiemble ( il signait seulement Etiemble pour éviter un hiatus qui lui déplaisait) était un agrégé de grammaire né en 1915. Professeur d' université et écrivain, il est connu comme auteur d 'une Somme sur Rimbaud (" Le mythe de Rimbaud", sa thèse de doctorat ), ses nombreux travaux de sinologue ( il a été l' un des premiers maoïstes français et pas le dernier des anti-maoïstes) et sa virulente dénonciation de la dégradation de notre langue ("Parlez-vous franglais?").

Le romancier est moins célèbre, encore que certains soutiennent que "Blason d' un corps" soit l' un des plus beaux romans d' amour jamais écrits. Le sujet est original, l' écriture somptueuse. "Blason d' un corps" est constitué des lettres rédigées et non remises, 11 ans durant, par l' auteur à la femme aimée, une métisse antillaise nommée Mayotte. Ces missives racontent l' histoire des "marques" imprimées, tout au long de sa vie, par différentes femmes sur le corps du narrateur.

Le livre,relativement boudé pour un érotisme jugé "excessif" lors de sa publication en 1961 ( de quoi rire quand on sait ce qui s' est publié depuis en la matière...) souffre d' un injuste oubli. "Blason d' un corps" est au XXème siècle ce qu' a été "L' Education sentimentale" au XIXème.

Les textes idéologiques d' Etiemble sont sans doute dépassés. Ceux de Sartre aussi. Mais l' un a écrit "La Nausée" et l' autre ce "Blason". Voilà qui suffit à leur assurer une place de choix dans toute anthologie romanesque contemporaine. Prière de ne pas négliger.

Publié dans littérature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article