Jusqu'au cou

Publié le par Jean-Pierre Biondi

Luther King avait fait un rêve. J'ai fait un cauchemar: au second tour des présidentielles de 2017, on avait le choix entre Hollande et Sarkozy. Moi Citoyen, habitant Paris, je me jetais alors dans le fleuve le plus proche, la Seine. Je ne dois pas être seul à raisonner ainsi.

Le vieux refrain "au premier tour on choisit, au second on élimine" ne marche plus. Au second tour, j' élimine les deux. C' est cela que confirment d' ailleurs, sondage après sondage, les électeurs

Les Partis, forts de leur anachronisme, leurs compromissions, leurs mensonges,sont devenus des repoussoirs. Mais ils continuent , congrès après congrès, de nous y enfoncer jusqu' au cou. Ce n' est pas de déclinisme que nous souffrons. C' est de tristesse.

Publié dans politique

Commenter cet article

costa janine 17/06/2015 20:49

tu as raison , mais malgré cela tu te noyera pas car tu sais nager ,je m'en souviens . contente que tu est repris tes commentaires cela fait plaisir.a bientot amical souvenir janine