Vocabulaire et stratégie

Publié le par memoire-et-societe

Les termes vieillissent avec leur temps : ainsi "révolution sociale", qui a meublé le XXème siècle. D' autres, galvaudés, perdent de leur éclat, comme "socialisme" ou "démocratie", accommodés à toutes les sauces. D' autres encore peuvent désigner des projets demeurés théoriques (tel "dictature du prolétariat") ou les souvenirs d' une page d' Histoire quelque peu légendaire (les barricades).

Pour autant les concepts auxquels ils renvoient (par exemple "lutte des classes"), les vices qu'ils dénoncent (inégalité,injustice, exploitation) demeurent. Mais "capitalisme", jadis incontournable , se voit plus ou moins supplanté par "libéralisme" à connotation moins agressive, plus floue. Aux USA, le "libéral" est une variété locale de social-démocrate, type bobo universitaire, opposé au "conservateur" du genre "républicain", d' essence plus rustique.

Les formulations changent, qui réitèrent les contenus. Les réalités subsistent, qui évoluent pourtant. Les mutations technologiques successives appellent d' autres attitudes et un dictionnaire révisé ( les mots pèsent), lexique qui rend différemment compte des tares d'un Système et de la permanence des faiblesses humaines. Société et Individu persistent cependant à mentir pour dispenser l' impression d' une marche harmonieuse et continue.

Faire réellement bouger cette société et l' homme qui y vit, c' est l'objectif que propose John Holloway, vivant au Mexique et se lançant à son tour "à l' assaut du ciel" avec son livre "Crack Capitalism", publié en France par les éditions Libertalia. Pour résumer, que soutient Holloway? Qu' une majorité d' êtres humains est victime de la marchandisation du monde et de son total gouvernement par l' argent. Que, par conséquent, le progrès, aujourd'hui encore, passe ailleurs. Mais aussi que partir d' une entreprise de "destruction" brutale et globale du capitalisme est d' avance voué à l' échec.

Mieux qu' affronter ce géant surarmé, et bâtir pour ce faire des organisations grosses de futures hiérarchies et oligarchies, mieux que s' investir dans d' incertains lendemains, le plus probant serait, selon l' auteur, de cesser de "fabriquer du capitalisme", en s' appliquant à élargir les brèches déjà existantes, à faire converger leurs milliers de rigoles, failles et fissures vers des types inédits, calibrés, de production , d' échange et de représentation. Boycotter,déstructurer,miner,neutraliser,suivant le cas, le travail capitaliste et le système politique qu'il engendre, leur catéchisme productiviste, leurs tripatouillages institutionnels, leur violence sociale, permettrait de jeter plus rapidement qu' on ne croit, estime Holloway, les bases d' une nouvelle Economie et d' autres rapports sociaux. D' amorçer en un mot une stratégie (d' inspiration altermondialiste, en croissance parmi les Jeunes) apte à répondre à l' attente des populations qui constituent la masse de manoeuvre nécessaire aux intérêts et profits de la spéculation financière internationale.

Publié dans société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article